-Start-     -Texte-     -Suche-     -Verweise-     -Gästebuch-     -Kontakt-          english
Coulez mes larmes

Coulez mes larmes
Tombez de vos sources.
Où l'oiseau noir
Célèbre son infamie triste.

Des lumières vaines
Ne resplendent plus.
Lueur d'espoir seule,
Mais la 'honte révèle.

Écoutez, vous ombres d'obscurité,
Apprenez à fuir la lumière,
Heureux eux,
Qui ne sentent pas la désespoir du monde !

Du sommet le plus haut,
Mon bonheur est jeté.
Et la peur, le chagrin, la douleur
Ont arraché toutes mes joies.


[Fehler melden]       [Druckversion]